"Très bien" 8.5/10
6 avis clients

Chambres d'hôtes La Grange de La Ferdière


La Ferdière du Bas - 71520 BRANDON


5 chambres
15 à 25 m²

2 à 4 personnes
(total 15 personnes)

petit déjeuner inclus
65-74 €/nuit
Contacter le propriétaire en direct (sans frais de service)
Animaux non acceptés
Âge des enfants
Fermer


David MANCINI (adhérent depuis avril 2008)
Afficher le téléphone - site web
Ref. ch3927

Informations générales de la chambre d'hôtes
Animaux non acceptés
Arrivée : 17:00
Départ : 10:00
Terrain de 6500 m²
WiFi gratuit
Parking privé
Jardin
Terrasse
TV dans salle commune
Salon commun
Cuisine commune
Four
Micro-ondes
Plaques de cuisson
Réfrigérateur
Cheminée
Non fumeur
Petit déjeuner inclus
Table d'hôtes
Accueil bébé

Activités sur place
Salle de jeux
Aire de jeux
Chemins de randonnée
La grange de la Ferdière, construite en 1810 a été restaurée au fil des ans dans un style champêtre et authentique.

Nous y avons aménagé 5 chambres d'hôtes confortables, décorées de façon personnalisée et dotées de sanitaires privatifs.

Au rez-de-chaussée, l’ancienne étable a été transformée en vaste pièce à vivre (90 m²) : cuisine équipée, salon, salle à manger.
Vous pourrez ainsi y préparer vos repas, vous y retrouver en famille ou entre amis.

A extérieure un terrain de 6000 m² orné de chênes centenaires, invite au repos.

A 20 minutes de l’autoroute A6 (sortie Mâcon sud), 2 km de la N79, c’est un lieu d’étape ou de retrouvailles idéal à la croisée des axes nord-sud et est-ouest.

C’est également un agréable lieu de vacances : chefs d’œuvres d’art roman, sites préhistoriques, campagne, sport, gastronomie et vins... La devise de la Bourgogne est : " Art et plaisir de vivre".
Chambre "Saint-Amour" (4 personnes)

Chambre de 25 m² (1er étage)
1 lit 160x200
1 clic-clac
Linge de lit
Lit bébé sur demande
WiFi gratuit
Armoire / penderie
Bureau
Non fumeur
Salle de bains privée
Baignoire
Lavabo
Sèche-cheveux
Linge de toilette
Savon / Shampoing
WC privé dans la chambre dans la salle de bains
Extérieur
Terrasse partagée
Mobilier de jardin
Transats
Chambre "Lamartine" (2 personnes)

Chambre de 15 m² (1er étage)
1 lit 160x200
Linge de lit
Lit bébé sur demande
WiFi gratuit
Armoire / penderie
Bureau
Non fumeur
Salle de bains privée
Douche
Vasque
Sèche-cheveux
Linge de toilette
Savon / Shampoing
WC privé dans la chambre dans la salle de bains
Extérieur
Vue sur le jardin
Terrasse partagée
Mobilier de jardin
Transats
Chambre "Moulin à Vent" (4 personnes)

Chambre de 15 m² (1er étage)
1 lit 140x190
1 clic-clac
Linge de lit
Lit bébé sur demande
WiFi gratuit
Armoire / penderie
Bureau
Non fumeur
Salle de bains privée
Douche
Vasque
Sèche-cheveux
Linge de toilette
Savon / Shampoing
WC privé dans la chambre dans la salle de bains
Extérieur
Vue sur le jardin
Terrasse partagée
Mobilier de jardin
Transats
Chambre "Fleurie" (3 personnes)

Chambre (2è étage)
2 lits 90 cm
1 BZ
Linge de lit
Lit bébé sur demande
WiFi gratuit
Non fumeur
Salle de bains privée
Douche
Lavabo
Sèche-cheveux
Linge de toilette
Savon / Shampoing
WC privé dans la chambre dans la salle de bains
Extérieur
Vue sur le jardin
Terrasse partagée
Mobilier de jardin
Transats
Chambre "Morgon" (2 personnes)

Chambre de 15 m² (2è étage)
1 lit 160x200
Linge de lit
Lit bébé sur demande
WiFi gratuit
Armoire / penderie
Bureau
Non fumeur
Salle de bains privée
Douche
Lavabo
Sèche-cheveux
Linge de toilette
Savon / Shampoing
WC privé dans la chambre dans la salle de bains
Extérieur
Vue sur la montagne
Terrasse partagée
Mobilier de jardin
Transats
• Acompte : 25%
• Taxe de séjour : 0.80€/jour/adulte
• Table d'hôtes : 26€
• Petit déjeuner : 8h00-10h00

Les animaux de compagnie ne sont pas admis.

Tarif dégressif dès la 2ème nuit

Espèces
Chèques acceptés
Chèques-vacances
Chèques-vacances Connect
Visa
MasterCard
Virement bancaire

Chambres d'hôtes La Grange de La Ferdière La Ferdière du Bas - 71520 BRANDON (11 km de Cluny)
Coordonnées GPS : 46.35127, 4.57556



En venant de l’A6 :
Prendre la sortie n° 29, Mâcon Sud.
Au rond point, prendre la N79 en direction de Cluny, Charolles, Moulins.
Quitter la N79 et sortir à la sortie Brandon, Clermain.
Prendre à gauche "autres directions" puis la direction de Matour.
Important : ne pas suivre "Brandon"
2 kilomètres plus loin, tourner à gauche en direction de la Ferdière, puis tourner deux fois à gauche en direction des écheliers. Nous sommes la première maison à votre droite.


En venant de Charolles ( N79 )
Prendre la sortie "Clermain" , tourner tout de suite à droite, en direction de Matour
2 kilomètres plus loin, tourner à gauche en direction de la Ferdière, puis tourner deux fois à gauche en direction des écheliers. Nous sommes la première maison à votre droite.

Villes proches
Cluny : 11 kmTaizé : 20 kmMâcon : 25 kmParay le Monial : 40 kmLyon : 90 km

Accès
Autoroute : 25 kmGare : 25 kmAéroport : 110 km

Services
Commerces : 8 kmRestaurants : 8 km

Activités à proximité
Lac / Plan d'eau : 20 kmBaignade : 10 kmForêt : 1 kmEscalade : 20 kmThermes : 90 kmPiscine : 10 kmTennis : 5 kmGolf : 30 kmÉquitation : 10 kmLocation de vélos : 7 kmDégustation de vins : 15 kmPêche : 1 km

Qualité/Prix
Accueil
Propreté
Logement
Situation
Petit déjeuner
Table d'hôtes
WiFi
8.5/10
83%
6 avis



Séjour en mai 2022
"Idéal"
Un week-end de retrouvailles de vieux amis, pour lequel la Grange de la Ferdière s'est montrée un écrin idéal. Les chambres sont spacieuses et confortables. David est un hôte prévenant et toujours à l'écoute. Nous avons super bien mangé à la table d'hôte et lors des petits déjeuners. Nous avons également bien profité de la cour et des tables extérieures. Si l'occasion se représente, nous reviendrons ; c'est certain.
8.6/10



Séjour en avril 2022
"r a s"
bonjour j ai dormi une seul nuit et franchement j y retourne les yeux fermés j ai fait un périple en vélo ou j ai dormi dans une dizaine de chambres et j en n ai retenu 4 don celle ci. c est une très belle demeure et très bien entretenue donc voila mon avis perso. pour votre info je suis bien arrivé a marseille parti de lobbes en belqique le 16. 04 arrivèe le 28. 04 avec de très belles rencontres

Réponse du propriétaire :
Je suis ravi que votre aventure en vélo se soit bien déroulée jusqu'à son terme et vous remercie pour votre commentaire. Au plaisir de vous accueillir une autre fois.
10.0/10



Séjour en février 2022
"Séjour convivial"
Nous avons passé la nuit dernière au gîte "la grange de la ferdriere". Le propriétaire est adorable et prévenant. Le gîte est vaste et les chambres sont belles. J'ajouterai que le petit déjeuner est juste sublime et copieux. Bref plutôt que d'aller dépenser vos sous dans de grandes chaînes d'hôtels insipides et impersonnels, faites une halte ici. Comme nous vous ne le regretterez pas.

Réponse du propriétaire :
Je vous remercie pour votre avis et suis ravi que vous ayez apprécié votre halte sur la route des vacances. Je vous souhaite de bonnes vacances et au plaisir de vous accueillir à nouveau une autre fois.
8.3/10



Séjour en décembre 2021
"Endroit charmant SI..."
Il n'y avait pas le maître des lieux !
La maison est agréable, les chambres sont jolies, très bien décorées et aménagées. Le seul problème est l'hôte qui n'est pas fait pour ce métier ! Ce monsieur ne supporte aucune remarque (faite de manière polie) et vous répond de façon "agressive"... quoi qu'il en soit vous n'aurez jamais raison... aucune possibilité de remise en question de sa part... le client a tort dans tous les cas... à notre arrivée nous avons jeté une bouteille de lait entamée (depuis quand ?) qui se trouvait dans le frigo... et bien au lieu de prendre sur lui, l'hôte nous a d'entrée montré son fort mécontentement en nous faisant remarquer que nous n'avions pas à la jeter et qu'elle avait été ouverte récemment... n'empêche que cela ne se fait pas de servir les restes des clients précédents aux nouveaux clients... par respect pour ces derniers et surtout dans un souci d'hygiène (surtout en ce moment avec la Covid).
Nous avons eu également une altercation avec ce gentil monsieur lorsque nous lui avons fait remarqué que le beurre servi au petit déjeuner (ainsi que la boîte de mini-beurre se trouvant dans le frigo) avait une date de DLUO (Date Limite d'Utilisation Optimale) qui allait jusqu'au 1er décembre... nous étions le 20 ! Alors certes le beurre est encore consommable (et pas encore rance) mais cela ne se fait pas vis-à-vis du client de lui servir à table des aliments dont la date limite de qualité optimale est dépassée depuis 3 semaines !
Quant à la table d'hôte... que dire si ce n'est que si vous avez le malheur de dire (et presque en vous excusant) qu'il y a quelque chose que vous n'allez pas pouvoir manger pour raison personnelle, l'hôte de ces lieux va mal le prendre, vous faire remarquer qu'il n'a jamais vu ça... bon pour faire court il va être vexé... ce qui est très agréable quand vous savez qu'il est à table avec vous !
Nous avons remarqué d'autres petites choses irrespectueuses pour le client mais je ne voudrais pas trop accabler cet hôte qui fait probablement de son mieux !
Sur ce, je souhaite un bon séjour aux prochains clients... en espérant que nos remarques vous soient favorables ;)

Réponse du propriétaire :
D'abord, je ne voulais pas perdre mon temps à répondre à un tel avis au vitriol, mais finalement je me suis décidé car je pense que le point de vue de la personne mise en cause peut éclairer les internautes. Je vais être un peu long car il y a beaucoup à dire, je m'en excuse d'avance.

Madame, j’ai eu maintes occasions de voir, pendant ces 3 jours, que vous aimiez bien prendre les gens de haut, les mépriser et ne rien respecter. Votre façon d’écrire (« ce monsieur », « ce gentil monsieur », …) le démontre clairement. Mais sachez que vous recevoir chez moi pendant 3 jours n’a pas été une sinécure.

Cela a commencé effectivement par une bouteille de lait (ouverte du matin pour le petit déjeuner des hôtes précédents) que vous avez trouvé dans le réfrigérateur commun (est-ce anormal ?) à côté d’autres choses servant pour les petits-déjeuners (confiture, jus d’orange, etc.). D'ailleurs, je n'ai toujours pas compris pourquoi la bouteille de jus d'orange n'avait pas subi le même sort ! Cette bouteille de lait, qui ne vous appartenait pas, vous l’avez jeté, sans me demander quoi que ce soit et aujourd’hui vous écrivez même que par temps de Covid c’est irresponsable. Étant le seul à manipuler cette bouteille de lait (vous n’aviez pas à la toucher), et portant moi-même un masque à chaque fois que je prépare quelque chose en cuisine ou quand je travaille dans les chambres ou la grande salle (ne dites-pas que vous ne l’avez pas vu !) ou que je fais le ménage ou le repassage, etc., il ne peut y avoir aucune contamination entre les clients d’avant et les clients d’après, ou entre les clients et moi. Même au sein d’une même journée, je distancie les gens à table, je répartis la nourriture pour chaque groupe de convives (jusqu’au pain de la table d’hôtes !), et ce depuis le mois de juin 2020. Je ne vous ai pas attendu pour mettre en place un protocole sanitaire, protocole qui est encore aujourd’hui bien supérieur à ce qu’on peut trouver dans l’hôtellerie (self-service par exemple…) ou que préconise Gîtes de France s’agissant des repas. Combien de fois ai-je expliqué le matin, qu'à cause du Covid tout ce que je posais sur la table finissait à la poubelle, et c'est pourquoi je servais individuellement le café, le jus d'orange, le sucre, je demandais « quelle (s) confiture(s) voulez-vous ?», confiture(s) que je mettais alors dans ces coupelles individuelles, etc. ? Des centaines de personnes pourraient vous le confirmer. Évidemment, comme vous étiez une famille de 9 personnes et qu’il n’y avait que vous, sans masque, sans geste barrière, etc., vous n'avez ni vu, ni respecté le protocole sanitaire (le port du masque en intérieur par exemple). Vos allégations sont diffamatoires et beaucoup de gens pourraient en témoigner.

S'en est suivi une remarque piquante sur la mauvaise météo, comme si la Maison en était responsable. Désolé, je ne pouvais pas faire grand-chose ! Si !, j’accepte les critiques, et encore plus les remarques dites gentiment, mais seulement si je peux y faire quelque chose.

La date limite d’utilisation optimale (DLUO) du beurre était dépassée de moins de 3 semaines. Oui, c’est pas cool. C’est sans danger, mais c’est pas cool je le reconnais. Mais ces mini-tablettes de beurre, emballées individuellement, donc à l’abri de l’air et de la lumière peuvent se conserver plus longtemps que la date indiquée. On considère que c’est possible jusqu’à 2 mois de plus pour les tablettes de 250g, tant qu’elles sont conservées dans de bonnes conditions et quelles ne sont pas rances (2 mois, j'avoue, je n'ai jamais testé, mais quelques jours...). C’est encore plus vrai pour les mini-tablettes individuelles puisque, par définition, elles sont en permanence à l’abri de l’oxygène et de la lumière. Comme je vous l’ai expliqué (étant ingénieur agro-alimentaire, je suis bien placé pour le savoir) une Date Limite d’Utilisation Optimale ou une Date de Durabilité Minimale (c’est le terme aujourd'hui), n’est pas la date au-delà de laquelle il ne faut plus consommer un aliment, mais simplement la date au-delà de laquelle il faut faire attention à ses qualités (notamment l'aspect et l’odeur, c’est le plus facile) pour savoir s’il est encore consommable. Cela n’a absolument rien à voir avec une Date Limite de Consommation qui ne doit jamais être dépassée. Manifestement, mes explications ne vous ont pas convaincu, bien au contraire. Psychorigidité, quand tu nous tiens... C’est dommage ! Vous-même avez reconnu que le beurre n’était pas rance et qu’il était bon (je m’en étais assuré avant votre arrivée). Donc il n’y avait aucun problème. Néanmoins, je tiens compte de votre remarque (même non formulée gentiment) : à l'avenir je me débarrasserai du beurre dès la DDM atteinte, même si je trouve ça stupide. Pour l'heure, selon ce que j'avais déjà prévu, j'ai utilisé ce beurre (car oui, je refuse de jeter un aliment consommable) pour me faire une délicieuse brioche aux pralines. Et une deuxième à suivre. Je vais me régaler ces prochains matins...

J’ai bien compris que vous adoriez jeter la nourriture à la poubelle. Les quantités de nourriture que vous avez jeté pendant ces 3 jours (y compris en table d’hôtes, j’y reviendrai), comment dire, à l’heure où tant de gens ne font qu’à peine 1 repas par jour (je pense aux étudiants, à certains chômeurs…), c’est juste affreusement indécent. Sans compter qu'une partie de cette nourriture aurait pu être recyclée dans le poulailler plutôt que de finir dans les sacs poubelles. Le gaspillage alimentaire est un concept qui vous est totalement étranger (j’ai bien vu votre expression quand j’ai évoqué avec vous cette émission TV diffusée il y a 3 ans peut-être avec des célèbres chefs à ce propos) et je pense qu’il en est de même concernant la préservation des ressources de la planète. Eh bien ce n’est pas mon cas. Il faut peut-être accepter que d’autres soient plus sensibilisés que vous à certains sujets.

Revenons à la table d’hôtes, « quelque chose que vous n'allez pas pouvoir manger pour raison personnelle », dîtes-vous ? C’est oublier que je vous ai laissé choisir les menus à l’avance, ce que je fais de temps en temps (j'ai encore les échanges par emails pour le prouver !). Vous vouliez un repas sans viande, j’ai préparé un repas sans viande, avec un velouté de légume et du poisson. Ah malheur il y a du poivre dans le potage ! Je ne mange pas de poivre ! Et il y un peu de cumin. Je ne mange pas d’épices ! Alors j’ai juste fait remarquer que si on ne me le disait pas avant, je ne pouvais pas le deviner. Phrase trop brusque, je le reconnais, mais toute-à-fait exacte. Mais ce n’est pas tout : je ne mange pas de riz le soir ! Je n’aime pas les poireaux donc je ne mangerai pas la fondue de poireaux ! Tant pis pour la garniture du saumon (là c’est moi qui le dis…). Ce n’est pas fini : je ne mange pas de fromage ! Je n’ai plus faim ! (Évidemment, à force de se remplir l’estomac avec des papillotes et des cacahuètes avant de manger, eh bien oui, à table, on n’a plus faim). Sur 8 personnes, je crois que 3 ont tout manger, ou mangé de tout... Alors oui, quand on laisse les gens choisir le menu et qu’on se voit retourner la moitié des assiettes non consommées ou à peine, après avoir passé tout le dimanche après-midi à cuisiner un repas choisi à l’avance, ça a tendance à exaspérer ; j’ai malgré tout gardé mon calme et dit qu’effectivement, en 9 ans de carrière, ça ne m'était jamais arrivé. Je ne vais pas dire le contraire, c'est la vérité. Ça vous a vexé et je comprends pourquoi.

Pour finir vous vous êtes très mal comportés tout au long de ces 3 jours. Vous avez réservé des chambres d’hôtes individuelles ; au passage je vous ai remboursé l’acompte pour la cinquième chambre que vous avez annulé au dernier moment parce que votre frère non vacciné avait attrapé le Covid-19, remboursement que je n’avais pas à faire et je m’attendais donc plutôt à un remerciement de votre part ! En réalité, vous vous êtes accaparés l’intégralité de la maison comme si vous étiez dans un gîte, comme s'il n'y avait personne d’autre, sans en payer le prix bien évidemment. J'évoquerais les vêtements traînant pendant 3 jours sur les chaises de la grande salle alors qu’il y a des armoires avec penderie dans chaque chambre, un bazar monstrueux dans la cuisine et la salle à manger, l’impossibilité d’avoir un petit moment disponible pour nettoyer la pièce commune, l’obligation de préciser que pour les tables d’hôtes le soir, il me faudrait un petit peu de place dans la cuisine, le non-respect des horaires pour les petits-déjeuners (et de beaucoup...) ainsi que pour libérer 2 des 4 chambres (16h, ce n’est pas pareil que 10h), l’impossibilité de faire le ménage dans ces chambres libérées, etc. A tel point que lorsque j’ai eu une demande de dernière minute pour louer la cinquième chambre inoccupée dimanche soir, j’ai préféré répondre que je ne pouvais décemment pas recevoir 2 autres personnes dans un tel chantier.

J’aurai beaucoup d’autres choses à dire mais je vais arrêter là car je suis trop long. Quand on fait ce métier, les remises en question sont permanentes ; vous me jugez sans me connaître ce qui n’est pas étonnant, car dès le début, vous m’avez nié le droit de vivre dans ma propre maison en considérant que tout était à vous, rien qu’à vous. Mais ce n’est absolument pas le principe d’une maison d’hôtes. Il vous faudra apprendre à partager l’espace. Mon seul regret est de vous avoir loué mes chambres pendant 3 jours, 3 jours qui ont gâché le début de ma semaine de Noël, alors que j'ai dû refuser plusieurs autres demandes de gens probablement plus agréables que vous. Vous êtes sans conteste dans le Top 3 des personnes/familles les plus irrespectueuses jamais reçues ces 9 dernières années et que pour rien au monde je ne souhaite recevoir à nouveau. Pour cette désagréable expérience, je ne vous remercie pas. Pour le reste, les nombreuses personnes qui viennent et reviennent chaque année, connaissent la maison, connaissent son propriétaire et savent que s’il est amené à réagir, longuement comme ici, c’est que je bouchon a été poussé bien trop loin. Le respect des autres commence par soi-même. Être client ne donne pas tous les droits, y compris quand on vous ouvre les portes de nos habitations privées.

Chacun se fera son avis.

6.1/10



Séjour en juillet 2021
"Changer d air"
Très bon accueil, très belle chambre, super propre. Calme et reposant. Passer un très bon séjour. La grange très bien rénové, en un mot magnifique pour l intérieur. Bravo. A refaire. Patricia et Sam

Réponse du propriétaire :
Je vous remercie pour votre avis et je suis ravis que la chambre Morgon que vous aviez réservée (la dernière rénovée) vous ait donné pleine satisfaction. C'est avec grand plaisir que je vous accueillerai à nouveau.
9.3/10



Séjour en février 2020
"Escale agréable"
Nous avons réservé pour une seule nuit et nous avons apprécié cette chambre d'hôtes qui nous adonné satisfaction. Nous avons particulièrement apprécié la salle du petit-déjeuner qui était auparavant l'étable de cette ancienne ferme.
Le propriétaire est charmant et accueillant.
Bon petit-déjeuner.
8.7/10